Le bokeh (flou en japonais) est un effet obtenu volontairement par le photographe en utilisant un objectif très lumineux à la plus grande ouverture possible.

Verrou (vert / rouge) ; vieux jeu (violet / jaune) et or bleu (orange / bleu)...

L'espace est souvent valorisé par un premier plan, technique de base du photographe débutant.

La photo humaniste s'inscrit dans la lignée de Robert Doisneau, Willy Ronis, Sabine Weiss.

Les logiciels de post-traitement permettent aujourd'hui d'intervenir en aval de la prise de vue et notamment de jouer avec la saturation / désaturation des couleurs.

Cette notion abstraite est évidemment difficile à photographier et il ne suffit pas de déclencher devant une horloge ou devant un abribus avec un personnage qui regarde sa montre...

Cet angle de vue, très souvent utilisé sur les images de propagande, a pour effet de grandir le sujet, de lui donner un aspect monumental quand il s'agit d'une construction ou une allure autoritaire,

L'eau qui court, l'eau qui dort, l'eau qui se fait miroir, l'eau qui ruisselle sur les vitres, l'eau de pluie qui brouille les contours du monde...

Supports essentiels des affiches ou des graffitis, les murs disent souvent beaucoup de choses mais photographier l'affiche ou le dessin coloré n'a, en soi, que peu d'intérêt ;

Mentions légales